La lettre de la défense civile publiée par le Haut comité français pour la défense civile
Si la lettre ne s'affiche pas correctement, retrouvez la version en ligne ou la version PDF
N° 167 - 24 Juillet 2017

RÉseaux sociaux et High-Tech

Risques naturels : les réseaux sociaux en appui de la préfecture pour gérer l'urgence > franceantilles.fr IMG1214223

Le 4 juillet 2017 la préfecture de la Guadeloupe a signé une convention avec l'association VISOV (Volontaire Internationaux en Soutien Opérationnel Virtuel). Cette association, créée en janvier 2014, promeut l'utilisation des Médias Sociaux en Gestion d'Urgence (MSGU). En cas de crise, principalement de catastrophe naturelle, les bénévoles de VISOV veillent les réseaux sociaux et remontent les informations aux services de secours et au gouvernement.
Grâce à la signature de cette convention, les volontaires de VISOV aideront dès à présent les services de l'Etat en Guadeloupe à remonter les informations en cas de crise majeure, à diffuser les messages de sécurité à la population et à relayer les appels à la solidarité.

[Lire la suite]

 
Nigeria : Amnesty International inaugure sa nouvelle plateforme pour localiser les marées noires dans la région du Delta > All Africa IMG1214225

Le Delta du Niger est une des zones les plus polluées au monde. Des centaines de marées noires, rarement nettoyées correctement, se produisent chaque année dans cette région. Cette pollution, qui dure maintenant depuis des dizaines d'années, a participé à la destruction des moyens de subsistance de la population et a mis leur santé en danger. C'est pour cela qu'Amnesty International a lancé "Decode Oil Spills Project", une plateforme en ligne de crowd sourcing - ou approvisionnement par la foule - qui permet à des volontaires du monde entier d'aider les communautés affectées par les marées noires. Cette plateforme vise à exposer la responsabilité qu'ont les compagnies pétrolières dans les marées noires et les dégâts environnementaux qui en découlent et d'aider les communautés à demander un dédommagement et un nettoyage efficace de ces marées noires.

[Lire la suite]

 
Lutte contre le terrorisme : imaginer une application pour ça > Politicopro IMG1214222

La situation liée au contexte terroriste pousse les décideurs politiques à trouver de nouveaux moyens pour neutraliser les réseaux terroristes. Aux Etats-Unis, les start-up de la filière technologique ont attiré l'attention des agences de renseignement.
Un exemple que devrait suivre les pays européens. Certains d'entre eux ont fait des investissements dans ce domaine, mais rien de conséquent n'a été entrepris.
Les entrepreneurs furent autrefois réticents à accepter les activités des agences de renseignement, mais l'état d'esprit a aujourd'hui changé. Il serait dans l'intérêt du monde des start-up et des gouvernements de créer des partenariats afin d'à la fois soutenir l'innovation et d'améliorer la sécurité nationale.

[Lire la suite]

 
Le Conseil économique social et européen (CESE) défavorable à la création d'une personnalité juridique pour les robots dotés d'intelligence artificielle > Cabinet ACBM IMG1214231

L'intelligence artificielle se développe de plus en plus dans le secteur de la robotique ; il est donc essentiel aujourd'hui de lui fournir un cadre juridique principalement en matière d'éthique et de sécurité. En 2015, le Parlement européen s'était prononcé en faveur de la reconnaissance d'une personnalité juridique spéciale pour les robots mais dans un avis publié le 31 mai 2017, le Conseil économique social et européen (CESE) s'y est opposé. Pour justifier cette décision le Conseil avance que le robot est in fine géré par un être humain et qu'il ne peut être considéré comme une personne morale.
A la place, le CESE propose un code de déontologie pour le développement et l'utilisation de l'intelligence artificielle, la mise en place d'un système paneuropéen de normalisation et la création d'une infrastructure d'intelligence artificielle européenne pour une harmonisation des cadres juridiques dans le domaine.

[Lire la suite]

 
Comment le digital va transformer la chaîne de valeur de l'aéronautique > Sopra Steria IMG1214239

La demande dans le secteur aéronautique croît en moyenne de 3% par an et la cadence de production a du mal à suivre. Une des solutions pour augmenter les capacités de production se trouve dans le digital car il permet de réduire les erreurs et les défauts principalement liés au "facteur humain". L'introduction de l'automatisation et du digital dans la chaîne de production permettra de limiter ces défauts et donc la perte de temps de re-fabrication. Les outils technologiques à la disposition des entreprises sont de toutes sortes - drones, impression 3D, intelligence artificielle ou encore le robot collaboratif - et peuvent agir sur toute l'organisation, du business model à la production. Le secteur de l'aéronautique s'intéresse de plus en plus à ces technologies mais pour le moment elles restent au stade de l'expérimentation.

[Lire la suite]

 
La technologie peut accélérer l'accès à la santé universelle en Afrique > Thomson Reuters Foundation IMG1214242

Chaque année 11 millions d'Africains tombent dans la pauvreté à cause de frais médicaux élevés non remboursés. Les 27 et 28 juin derniers à Kigali s'est tenue une conférence dans le but de constituer des partenariats entre les gouvernements, les agences des Nations Unies, la société civile et le secteur privé en Afrique pour mettre en place un couverture médicale universelle. L'objectif est que chaque individu puisse avoir accès aux soins sans en souffrir financièrement. Lors de la conférence, l'OMS a insisté sur le fait que la technologie a un rôle à jouer dans cette mise en place. Elle permettrait par exemple l'accès aux soins des populations des zones reculées par la mise en place de lignes téléphoniques médicales ou de surveillance à distance de l'état de santé d'un patient, la gestion les données des patients plus efficacement ou encore la formation en ligne des professionnels de la santé.

[Lire la suite]

 
L'appli 112BE, du nouveau en Belgique > Soldats du feu IMG1214253

L'application 112BE permet de transmettre immédiatement sa localisation aux services de secours lors d'un appel d'urgence : grâce à une mise à jour toutes les trente secondes de la localisation lors de la communication, l'application 112BE se distingue de la technologie "Advance Mobile Location" (AML), qui vise le même objectif que 112BE.
L'AML et 112 BE sont jusqu'à 4 000 fois plus précises que la localisation traditionnelle par GSM. Elles fonctionnent même en zone rurale ou en zone hors de portée de l'antenne-relais. Les données de localisation via ces technologies ne sont transmises aux centres d'appels urgents seulement lors de l'appel au 112 ou au 101.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

Cyber SÉcuritÉ

L'ONU fait le point sur la cybersécurité à l'échelle mondiale > ZDNet IMG1214228

L'Organisation des Nations Unies vient de publier la nouvelle édition de son "Global Cybersecurity Index" pour l'année 2017 qui vise à évaluer les politiques mises en place en terme de cybersécurité et leur impact dans les 193 pays membres. Pour cela, l'ONU prend en compte les facteurs politiques, législatifs et organisationnels de chaque pays qui visent à protéger les infrastructures et les populations. Le rapport est articulé autour de cinq points différents :
- La présence d'un cadre légal
- Les compétences techniques du pays
- Une organisation consacrée aux services de cybersécurité
- Le potentiel de montée en gamme du pays
- Des structures de coopérations interétatiques
L'étude des Nations Unies vise à encourager les pays à développer leurs réseaux informatiques tout en mettant en place des politiques de cybersécurité.

[Lire la suite] [Global Cybersecurity Index - 2017 ]

 
Cyberattaques : trois piratages qui montrent que l'Ukraine est un terrain d'entraînement des hackers prorusses > FranceTV Info IMG1214232

Le conflit russo-ukrainien ne s'illustre pas que par les échanges de tirs dans le Donbass, mais également au travers de séries de piratages informatiques. Cette forme de guerre hybride a été employée dès l'élection présidentielle de 2014 en Ukraine pour tenter de truquer les résultats en défaveur du président Porochenko. Par la suite, un sabotage du réseau électrique en fin d'année 2015 a provoqué une coupure de courant durant plusieurs heures. Plus récemment encore, les ordinateurs de grandes entreprises en Ukraine et dans le monde ont été bloqués. Selon les experts, l'objectif de ces manoeuvres est de décrédibiliser le pays afin de dissuader les entreprises étrangères d'y investir.

[Lire la suite]

 
Atos présente une "machine" qui prédit les cyber-attaques > RTBF IMG1214230

Le 4 juillet dernier Thierry Breton, PDG du groupe informatique européen Atos, a présenté une nouvelle solution de cybersécurité qui permet d'anticiper les cyberattaques au lieu de les subir. Cette innovation technique - qui repose sur des algorithmes qui utilisent l'intelligence artificielle, les données massives et le renseignement - est capable de reconnaitre des signaux annonciateurs d'une attaque imminente, même si ceux-ci sont très faibles. Ce nouveau système déclenchera une alarme avant même que les hackers n'aient pu entrer dans le système. Atos a également affirmé que ce nouvel outil était capable de détecter une attaque en moins d'une minute, contre 190 jours auparavant.

[Lire la suite]

 
Comment l'intelligence artificielle combat le rançongiciel > News24 IMG1214241

Le monde voit une augmentation prononcée de malwares en tout genre pouvant provoquer des dommages conséquents sur les appareils informatiques. De plus en plus développés, il est difficile de s'en prémunir avec de simples antivirus. Néanmoins, un nouveau moyen de défense semble apparaitre : l'intelligence artificielle. Dépassant la problématique de devoir tenir à jour des bases de données de malwares connus, des logiciels sont actuellement conçus pour identifier des combinaisons de comportements affiliés à une attention malveillante. Cette innovation n'est pas infaillible par plusieurs aspects, mais elle montre qu'une prise de conscience s'est faite quant aux évolutions récentes des menaces informatiques.

[Lire la suite]

 
L'œil du RSSI sur l'Industrie 4.0 : « on a introduit des risques cyber standards sur des systèmes parfois critiques » > Sentryo IMG1214227

Les menaces du monde informatique sont de plus en plus nombreuses, et obligent les industries à s'éduquer à la cyber-protection. Pendant longtemps, ce monde industriel s'est protégé avec des technologies propriétaires qui convenaient aussi longtemps que le système informatique était isolé, ce qui n'est plus le cas désormais avec la généralisation du pilotage en ligne. Le défi pour les responsables de la sécurité des systèmes d'information (RSSI) est d'intégrer les nouvelles exigences en termes de cyber-sécurité dans les nouveaux projets industriels et de protéger du mieux possible les structures déjà établies.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

Menaces NRBC

Exercice 2017 de l'OTAN de défense contre des agents chimiques, biologiques, radiologiques au Canada > 45e Nord IMG1214244

L'exercice annuel de l'OTAN inscrit sa quatorzième édition dans le cadre d'une formation en défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire (NRBC). Cet exercice rassemble 420 spécialistes NRBC à la Base des Forces canadiennes Suffield, comprenant un Centre de recherche et une station d'expérimentation interarmées du Canada et du Royaume-Uni pour la recherche sur des agents chimiques et biologiques.
Ces spécialistes invités à l'exercice sont ressortissants de onze pays alliés : la Belgique, le Canada, le Danemark, la France, l'Allemagne, l'Italie, les Pays-Bas, la Norvège, le Royaume-Uni, les États-Unis et l'Autriche. L'exercice sera l'occasion d'une mise en commun des connaissances et des compétences, ainsi que d'entraînements communs pour répondre rapidement et efficacement aux menaces NRBC.

[Lire la suite]

 
Les forces de défense australiennes reçoivent 300 millions de dollars pour renforcer leur équipements de protection contre les armes chimiques > Defence Connect IMG1214226

Le Ministère australien de la Défense prévoit un investissement de 300 millions de dollars dans des équipements NRBC à destination des forces de défense. Ces nouveaux équipements - détecteurs, tentes et combinaisons de protection, systèmes de décontamination, systèmes de simulation - serviront à la protection des forces australiennes contre les menaces NRBC et à leur détection. L'objectif du Ministère de la Défense est également la coopération entre les forces armées et les autorités civiles en cas d'attaque NRBC.
Ce projet d'investissement fait suite à l'attaque chimique d'avril en Syrie qui a fait plus de 90 morts et à des menaces NRBC grandissantes.

[Lire la suite]

 
Une collaboration entre les Etats-Unis et Singapour fait émerger un véhicule qui peut détecter les menaces radioactives > CBRNe Portal IMG1214245

Depuis 10 ans, la coopération entre le Département de la Sécurité Intérieure des Etats-Unis et celui de Singapour a toujours été un succès, de la coopération contre les menaces terroristes ou NRBC à la lutte contre les trafiquants ou l'immigration illégale.
Le 10 juillet dernier cette collaboration a fait naître un nouveau système de détection des menaces radioactives. Il est intégré à un véhicule, capable de détecter toute activité radioactive et de le diffuser en temps réel au centre de contrôle. Le véhicule est également équipé de capteurs et d'une modélisation en 3D pour filtrer les conteneurs et les voitures aux frontières.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

SÛretÉ nuclÉaire

Rapport sur l'état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2016 > Autorité de sûreté nucléaire IMG1214249

L'ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire), dans son dernier rapport publié à la fin du mois de juin dernier, juge la sûreté globalement à un bon niveau malgré la nécessité d'une vigilance soutenue sur la radioprotection. Dans ce domaine, l'analyse de risque doit être renforcée, plus spécifiquement dans la radiothérapie et l'imagerie interventionnelle. De plus, dans une période où les exploitants doivent faire face à un contexte financier difficile, et que des anomalies ont été découvertes à plusieurs niveaux, des enjeux majeurs demeurent à l'ordre du jour : la poursuite du fonctionnement des installations anciennes, les travaux de modernisation, le démarrage du réacteur EPR, sans oublier la tenue d'un débat sur le sort des déchets radioactifs dont les conditions de gestion doivent être discutées.

[Lire la suite] [Rapport de l'ASN sur l'état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2016]

 
Financement des charges du démantèlement, de gestion du combustible usé et des déchets radioactifs : l'ASN rend son avis sur les rapports des exploitants > Autorité de sûreté nucléaire IMG1214250

Saisie par la Direction générale de l'énergie et du climat, l'Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) fut chargée d'examiner les évaluations des coûts liés aux charges de démantèlement, de gestion des combustibles usés et des déchets radioactifs. Après des auditions auprès des exploitants (EDF, Areva, le CEA), le rapport a été publié ce mois-ci et note des lacunes en termes d'informations, notamment sur le coût de l'assainissement des sols et des structures. L'ASN prône la réalisation d'audits externes sur la gestion des combustibles usés d'EDF et celle du conditionnement des déchets d'Areva à la Hague ainsi que son démantèlement.

[Lire la suite]

 
Les risques de conflits nucléaires s'élèvent > Lapresse.ca IMG1214251

Avec l'accroissement des tensions sur la scène internationale, le risque nucléaire a lui aussi augmenté. Bien que des pays aient renoncé à un arsenal nucléaire, comme la Syrie et l'Irak, ou ont accepté de limiter le leur comme l'Iran, les sources d'inquiétudes demeurent. Les relations entre la Russie et le bloc occidental sont tendues à cause du dossier ukrainien et syrien, les prétentions nucléaires de la Corée du Nord font craindre un dérapage avec son voisin du sud, de même qu'un risque entre l'Inde et le Pakistan continue d'exister. A cela il faut rajouter l'imprévisibilité du nouveau président Trump qui n'est pas pour rassurer les partenaires des Etats-Unis, les membres de l'OTAN en particulier.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

Terrorisme

En trois ans, 65 djihadistes ont perpétré 51 attaques en Europe et aux États-Unis > Le Figaro IMG1214234

A l'occasion d'un programme international sur l'extrémisme, les chercheurs Lorenzo Vidino, Francesco Marone et Eva Enternmann ont publié en 2017 un rapport intitulé "Djihadiste de la porte d'à côté. Radicalisation et attaques djihadistes en Occident". Cette étude se concentre sur les 51 attentats qui ont eu lieu en Occident depuis la proclamation du califat de l'Etat Islamique le 29 juin 2014. Il ressort de cette publication que, depuis 3 ans, les 51 attaques - dont 29 n'ont pas fait de victimes - ont été perpétrées par 65 assaillants dans seulement 8 pays. Les attaquants étaient majoritairement des hommes jeunes, connus des services de sécurité et originaires du pays ciblé. Enfin seulement 8% des attaques ont été directement ordonnées par l'EI.

[Lire la suite] [Fear Thy Neighbor - Radicalization and Jihadist Attacks in the West]

 
Le nombre de victimes du terrorisme en baisse en Afrique après avoir atteint des records > AllAfrica IMG1214247

Durant les cinq dernières années les attaques terroristes ont tué environ 20 000 personnes sur l'ensemble du continent. Boko Haram et al-Shabab sont responsables de 91% de ces attaques, qui ont été particulièrement virulentes en 2012 du fait de l'activité de ces deux groupes terroristes mais aussi d'AQMI et d'autres groupes militants. Des recherches conduites par VOA (Voice of America) et ACLED (Armed Conflict Location and Event Data Project) ont montré que ces chiffres n'ont cessé de diminuer depuis le pic de 2012, entre-autres grâce aux campagnes militaires anti-terroristes nationales et internationales.
Depuis 2013, 17 pays africains n'ont pas du tout été victime d'attaques terroristes et 23 n'ont pas eu de morts liés à une attaque terroriste. En 2016 le nombre de morts liés au terrorisme fut le plus bas qu'on eût enregistré depuis 9 ans.

[Lire la suite]

 
L'Etat islamique au bord de l'effondrement militaire et financier > Les Echos IMG1214233

En juillet 2017, l'armée irakienne a annoncé sa victoire sur l'Etat Islamique à Mossoul et les forces kurdo-arabes soutenues par les Occidentaux ont coupé la dernière voie de sortie de Raqqa, encerclant ainsi les derniers combattants. Alors qu'en 2014 l'EI contrôlait un territoire grand comme 4 régions françaises et habité par environ 8 millions de personnes, il ne lui en reste aujourd'hui que 40%. En plus de cette perte territoriale, ses revenus ont été divisés par 5 en deux ans, passant de 80 à 16 millions. Cette chute est principalement liée à la baisse mondiale des cours du pétrole et au ralentissement de ses activités (trafic d'antiquités, racket et rançons) suite aux pertes de territoires.

[Lire la suite]

 
Chammal : la cyber-sécurité au Levant, un point névralgique dans la lutte contre le groupe terroriste Daech > Ministère des armées IMG1214243

La sécurité informatique est l'un des piliers de la lutte contre le groupe Etat Islamique. Un commandement spécialisé, le COMSICIAT, est chargé de cette mission pour soutenir les forces françaises engagées dans l'opération Chammal. L'un des objectifs de cette structure est d'assurer la meilleure connectivité informatique et téléphonique possible au personnel déployé en Irak et en Syrie. L'enjeu est également de sécuriser les communications face aux attaques contre les réseaux, en collaboration avec le Security Operation Center (SOC) au Levant. Enfin, la bonne transmission des informations étant vitale entre les forces de la coalition internationale, ces structures de cyber-défense permettent une coordination optimale dans l'organisation des missions aériennes et d'artillerie.

[Lire la suite]

 
Financement du terrorisme : l'UE cible le marché noir de l'art > TRT IMG1214252

L'Union Européenne décide de s'attaquer à l'une des principales sources de financement de Daesh : le trafic d'objets d'art. Le marché est lucratif, les oeuvres d'art pillées par le groupe terroriste étant revendues à bon prix partout en Europe et dans le monde. Afin de contrer ce phénomène, la Commission européenne souhaite légiférer et a déjà des propositions : obliger les importateurs à déclarer les biens à la douane, créer une licence d'importation uniquement disponible auprès des autorités européennes pour les biens culturels les plus à risque, ainsi qu'améliorer la traçabilité des objets. L'UE devra néanmoins faire en sorte que ces mesures soient uniformisées sur l'ensemble du territoire européen, au risque de les rendre totalement inefficaces.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

Risques Naturels

Des bâtiments résistants dans les régions sujettes aux séismes > Homeland Security News Wire IMG1214246

Selon les experts, les pertes humaines dues aux séismes viennent en partie d'un manque de préparation et de prévention mais surtout de bâtiments mal conçus dans des zones vulnérables. Des chercheurs de l'université de Braunschweig et de l'institut Fraunhofer en Allemagne, en collaboration avec des compagnies industrielles, développent de nouvelles techniques de construction pour imaginer des bâtiments plus résistants. Pour le moment les chercheurs travaillent sur un fortifiant ultra-résistant, en bois ou en acier, qui serait capable de protéger jusqu'à des tours d'immeuble. Le composant fortifiant devra être solide mais souple à la fois pour permettre aux bâtiments de suivre les mouvements du tremblement de terre, en oscillant mais sans tomber.

[Lire la suite]

 
D'ici la fin du siècle, les vagues de chaleur mortelles toucheront 75% de l'humanité > Les Echos IMG1214255

La revue Nature Climate Change a publié une nouvelle étude le 19 juin dernier dans laquelle les scientifiques alertent sur les vagues de chaleur mortelles dans le monde, qui devraient être de plus en plus fréquentes. En associant le taux d'humidité et des températures élevées, les chercheurs ont pu identifier un seuil au-delà duquel la chaleur devient potentiellement fatale pour l'être humain. Aujourd'hui environ 30% de la population mondiale dépasse ce seuil fatidique pendant au moins 20 jours par an. Si le réchauffement climatique continue à la même vitesse, d'ici à 2100 environ 75% de la population mondiale sera affectée par ce phénomène et certaines parties du monde (Indonésie, Philippines, nord du Brésil, Venezuela, Sri Lanka, sud de l'Inde et la plupart de l'Afrique de l'Ouest) y seront confrontées quasiment tout au long de l'année.

[Lire la suite]

 
Un an après la crue, l'agence de l'eau Seine-Normandie tire le bilan > Caisse des dépôts des territoires IMG1214229

Le 3 juillet dernier, à l'occasion d'une conférence de presse, l'agence de l'eau Seine-Normandie revient sur la crue de juin 2016. Il en ressort que les politiques actuelles de gestion des inondations doivent être consolidées et les réseaux d'eau, d'électricité et de télécommunication doivent être renforcés. En effet le bassin Seine-Normandie est vulnérable à quatre types d'inondations et 4,8 millions d'habitants y vivent en zone inondable. Il faut que les collectivités locales du littoral et celles du bassin joignent leurs forces pour la mise en place d'un plan de prévention et d'une coopération plus efficace en cas de crise. Tel est l'enjeu de la Stratégie d'organisation des compétences locales de l'eau (Socle) d'ici à la fin de l'année.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

SÉcuritÉ Globale

Somalie : le retour des pirates > All Africa IMG1214224

Le Golfe d'Aden est exposé aux attaques des pirates qui ont intensifié leurs assauts principalement sur les bateaux de marchandises et qui demandent des rançons de plus en plus élevées depuis 2008. Malgré plusieurs opérations des Etats-Unis et de l'Union Européenne, efficaces à leur début, les pirates somaliens ont repris leur activité cette année. Chaque effort de l'Etat somalien pour lutter contre la piraterie n'eût des effets que temporaire. L'objectif des premiers pirates somaliens était de protéger les eaux territoriales et d'empêcher la pêche illégale. Ils se sont rapidement rendus compte que les prises d'otage et les rançons étaient une activité lucrative. Les racines de la piraterie dans la région sont donc profondes et celle-ci est devenu un véritable business. Seuls des institutions solides et un retour à la stabilité permettront de la stopper.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

Insolite

Trois véhicules de secours du futur > News24 IMG1214240

Les constructeurs automobiles sont à la pointe des nouvelles technologies autour des voitures - véhicules autonomes, voitures électriques ou encore voitures volantes - et les recherches sont de plus en plus rapides. Après avoir pris conscience de ce fait, des ingénieurs de CarKeys UK ont commencé à imaginer des véhicules de secours du futur qui pourraient bénéficier de ces nouvelles technologies et stimuler la recherche. Pour le moment, ils en ont proposé trois :
- Un camion incendie muni entre-autres d'une caméra infrarouge holographique pour permettre aux pompiers de voir à travers les fumées épaisses ou encore d'un turboréacteur pour augmenter la puissance de la lance de 25%.
- Une ambulance volante capable de décoller et d'atterrir sur la terre et sur l'eau grâce à un train d'atterrissage rétractable.
- Une moto de police équipée d'un écran à réalité augmentée et d'un moteur sans balais.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

SÉcuritÉ aÉrienne

Groupe ADP et DSNA lancent Hologarde, leur solution de détection des drones à longue distance > Boursier IMG1214238

Hologarde est un projet né du partenariat entre le groupe ADP et DSNA, une filiale de la Direction Générale de l'Aviation Civile. Il vise à développer une solution de détection de drones en milieu complexe, comme celui des aéroports. Hologarde est muni de trois technologies différentes - radar, radiofréquence, vidéo HD - qui lui permettent de détecter tous les types de drones à plus de 5 kilomètres de distance et d'analyser ainsi la nature de l'intrusion et son niveau de dangerosité. Une fois identifié, le drone est suivi en temps réel dans un centre de commande. Le projet est encore au stade d'expérimentation ; ADP et DSNA étudient les modalités d'industrialisation.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

DÉfense/Militaire

Le coût du SOUTEX > TTU - Lettre d'informations stratégiques et de défense IMG1214235

Un rapport d'information rédigé par les sénateurs Jean-Pierre Raffarin et Daniel Reiner établie le bilan du soutien assuré par les armées aux exportations d'armement (SOUTEX). Cet investissement humain et financier consiste notamment à la participation des armées nationales aux salons d'armement, à l'organisation de démonstrations et de formations, et au prêt de matériel en attendant la livraison des unités commandées.
Selon le rapport sénatorial, l'armée de l'Air a supporté la majeure partie de l'effort en 2015 et au premier semestre 2016 - 34,6 millions d'euros en tout -, du fait des commandes massives de Rafales. La Marine a soutenu les exportations avec un SOUTEX estimé à 1,5 million d'euro au premier semestre 2016, soutien destiné à augmenter avec le contrat australien.
Il convient de noter que la DGA consacre elle aussi une part de ses personnels les plus qualifiés au SOUTEX, et ce sans que certains coûts indirects ne soient comptabilisés dans le budget des armées.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

Risques SociÉtaux

Rapport sur l'utilisation d'engins pyrotechniques dans les stades > UEFA IMG1214236

L'UEFA et le réseau Football Supporters Europe (FSE) ont commandé une étude sur les risques d'utilisation d'engins pyrotechniques dans les stades. Le Dr Tom Smith, assisté d'experts internationaux indépendants, a identifié plusieurs risques principalement sanitaires et sécuritaires :
- Les engins pyrotechniques ont une distance de sécurité qui ne peut être respectée dans un stade
- Leur utilisation entraîne des risques de brûlures sur la peau, d'intoxication et d'impact sur la vue et l'ouïe ainsi qu'un risque de panique
- Les engins peuvent avoir des effets explosifs sur les personnes et les infrastructures
Pour autant, on estime que l'utilisation de ces engins se vérifie dans plus de 25% de matchs de l'UEFA. L'Union a donc prévu un partenariat avec le Conseil de l'Europe et l'Union Européenne pour prévenir et contrer leur utilisation dans les stades.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

SÉcuritÉ Sanitaire

D'où vient cette soudaine augmentation de victimes de la rougeole en Europe ? > Malta Today IMG1214254

Le nombre de victimes de la rougeole a atteint un nouveau sommet en Europe cette année avec plus de 3 300 cas dont 35 morts en Roumanie, Italie, Allemagne et Portugal. Une grande partie des cas a été diagnostiquée chez des individus non vaccinés et dans des zones où le taux de vaccination est relativement bas. Pourtant il existe un vaccin efficace contre la rougeole depuis 1963 qui s'est largement diffusé en Europe entre les années 1970 et 2000. Mais dès le début des années 2000 plusieurs recherches ont été publiées sur les possibles effets secondaires du vaccin. Les taux de vaccination ont commencé à chuter et, aujourd'hui, les militants anti-vaccin ont de plus en plus d'influence - précisément dans les zones où le nombre de cas est le plus élevé.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

Gestion de Crise

Le management face à la crise > Focus RH IMG1214237

Tous les secteurs d'activité sont confrontés à des crises et à leur gestion, mais les réponses managériales sont différentes et plus ou moins efficaces en fonction de la culture organisationnelle de l'entreprise. La plupart des structures réagissent de manière "événementielle", c'est-à-dire que dès qu'une crise survient tous les efforts sont concentrés sur sa gestion. Cette méthode permet un retour à la normale relativement rapide mais ne prévient en aucun cas la venue d'une nouvelle crise. La méthode pro-active serait donc à préférer car elle considère que la crise ne relève pas de l'exceptionnel mais est inhérente au fonctionnement des entreprises. Dans cette optique l'accent est mis sur la prévention de la crise pour diminuer les possibilités qu'elle ne survienne et sur la gestion post-crise pour éviter de reproduire les mêmes erreurs à l'avenir.

[Lire la suite]

 

Retour au sommaire

ÉvÈnements

PETITS-DÉJEUNERS

Présentation de la « Task-force Antiterroriste » : quelle organisation? quels défis? Jeudi 21 septembre 2017
Sénat, Paris
TALKV

Intervenant : M. le Préfet Pierre DE BOUSQUET DE FLORIAN Directeur du Centre National du Contre-Terrorisme

> Informations et inscriptions en ligne

Formations

FORMATION LONGUE

SESSION NATIONALE 2017
« ANALYSE RISQUES ET MENACES »
3 séminaires de 5 jours :
du 16 au 20 octobre 2017
du 13 au 17 novembre 2017
du 11 au 15 décembre 2017

TALKV

Objectifs pédagogiques : - Appréhender les méthodes d'analyse de risques, d'audits de sûreté / cris / PCA et les concepts de résilience.
- Connaître les risques et menaces majeurs : risques naturels, technologiques, sanitaires, menaces NRBC, terroristes et cyber.
- Connaître l'organisation des acteurs de la résilience nationale.
- Connaître l'organisation européenne en matière de sécurité globale et de gestion des crises

> Informations et inscriptions

L'Oeil de la crise est une publication destinée aux adhérents du Haut Comité Français pour la Défense Civile.
Directeur de la publication : Jacques Gautier
Rédacteurs : Marion Delestrée, Tiphaine Gaudin , Etienne Morin
© 2017